2022-02-09 Dans l’atelier

2022-02-09

Petits pas. Quelques coups de pinceau pour continuer de couvrir les zones blanches avec de l’encre de Chine.

La vidéo (https://youtu.be/y8MCtPvO7M4) montre en accéléré le travail qui doit être juste assez soigné pour bien souligner les contrastes. L’œuvre en entier est davantage qu’un panneau plat. Des languettes colorées débordent du plan habituel de l’image pour proposer un volume changeant selon le point d’observation.

En s’étendant dans l’espace, l’œuvre veut toucher la personne qui prend la peine de regarder, de s’approcher.

J’ai fermé il y a quelque temps mon blogue sur WordPress parce qu’il n’attirait plus d’intérêt. Aussi

Parce que

Le format serré et « prescrit » de WordPress ne me permet pas de créer des pages plus dynamiques, ce qui devient important pour ce que je suis en train de fabriquer à temps partiel.

Si vous allez voir sur mon ancien blogue, le site semble encore exister mais il n’y a presque plus de contenu.

Il sera transféré ici peu à peu. En silence.

Réorganisé, filtré, nouveau et amélioré.

Éviter de faire du bruit sur Internet, il pourrait se réveiller.

Le gris-bleu de la neige

J’ai oublié ce que je voulais dire très spécifiquement au sujet de cette image pris e tout près de chez nous. J’ai pris soin de ne pas inclure dans la prise quelque élément de « vie de ville » que ce soit. Je cherchais un effet de « nature ».

Je voulais surtout parler de la texture et de la couleur de la neige. Mais j’ai oublié mon envolée onirique. Ça me reviendra peut-être. Suffira de dire que la « couleur de la neige » est multiple et que le blanc traditionnel n’y figure presque pas. Tout est dans le jeu des ombres et des lumières indirectes réfléchies à profusion.

Bientôt un 6e album dans la série Byte du projet « Expérience ». En attendant, vous pouvez peut-être découvrir les 5 premiers chez : https://belisssle.bandcamp.com/

C’est tout pour le moment.